Envie de découvrir la région ?







Léger frémissement de l’artisanat dans l’Aude
Artisanat

Artisanat

Le 27 août


11
Aude

Léger frémissement de l’artisanat dans l’Aude

À l'image de la chambre consulaire elle-même, qui présentait à son assemblée générale (Photo N. A.-V.) ce jeudi un résultat financier bénéficiaire de 27 000 € sur l'année 2016, l'artisanat se porte mieux. «J'ai l'impression que l'on est sorti un peu de la crise. Les carnets de commande évoluent», confiait Pierre Vera, élu en novembre président de la Chambre de métiers et de l'artisanat de l'Aude. Un résultat qu'il met notamment sur le compte du Centre de formation des apprentis de Lézignan, pour lequel la Chambre de métiers a investi 1 630 000 € pour la construction du nouvel internat et l'aménagement du pole alimentaire. Le CFA accueillait cette année 850 apprentis, et vient de devenir pôle d'excellence en mécanique. «On sent un petit regain, même si le secteur du bâtiment souffre encore», confirme Philippe Caussegal, le secrétaire général de la Chambre. Un frémissement qui pourrait s'accélérer avec l'élection d'Emmanuel Macron à la tête de l'État, si l'on en croit Serge Crabié, qui préside la Chambre régionale : «On sort d'un quinquennat pénible. Macron met au cœur de son projet le monde de l'entreprise. Il va baisser les contraintes, le carcan administratif, les charges sociales. Nous devons contribuer à la relance de l'économie française». A condition, selon Pierre Vera, que «l'on aiguille davantage les jeunes qui ont envie d'apprendre un métier vers l'apprentissage.» C'est l'objet d'un partenariat entre l'Education nationale et la Chambre de métiers, mais aussi du plan apprentissage régional lancé par Carole Delga, ou encore le passage de l'Occitanie en région pilote «apprenti à 30 ans». Trois dispositifs logiquement approuvés par les élus consulaires.


La transmission d'entreprise, enjeu crucial

Au 31 décembre 2016, 9 628 entreprises étaient inscrites au Répertoire des métiers de l'Aude, contre 9 327 en 2015. Le nombre d'immatriculations de nouvelles entreprises a augmenté de 6,8 % sur ces deux années, passant de 1 141 en 2015 à 1 219 en 2016, tandis que les radiations ont diminué de 3,2 % (de 957 à 926). Autant de chiffres qui montrent la relative bonne santé de l'artisanat audois. Malgré tout, la Chambre de métiers se montre particulièrement attentive au problème des transmissions d'entreprises. Car, dans l'Aude, 1 900 ressortissants ont plus de 57 ans. Un nombre «très important» pour Philippe Caussegal, pour qui la CMA doit aider à «trouver quelqu'un pour éviter que l'entreprise ne meure en cas de retraite».

À voir aussi

Salon des minéraux et fossiles

Blagnac

Le club Minéraux et Fossiles de Blagnac organise pour sa 38e année son fameux salon. Humoristiquement intitulé «La Pierre que gemme», il proposera des merveilles à voir ou à acquérir, ...

André Alibert, l’accordéoniste sort son premier disque

Moissac

«À six ans, j'écrivais au Père Noël pour lui demander un accordéon», raconte André Alibert. Soixante-dix ans plus tard, l'accordéoniste dont on ne parviendra pas à connaître l'âge, ...

Expo Attila : une nouvelle expo en août

Salles-la-Source

Christiane Benoit-Granier et Yves Laurent exposent leurs œuvres à la galerie Attila, du 1er au 31 août. Christiane Benoit-Granier, artiste peinte autodidacte installée à Valady, puise son ...