Envie de découvrir la région ?







Les sculptures de Stratos s’installent sur le boulevard
Culture - Histoire

Culture - Histoire

Le2017-08-28


47001
Agen

Les sculptures de Stratos s’installent sur le boulevard

Aujourd'hui a lieu l'inauguration de la nouvelle zone piétonne du boulevard de la République, entre la place Castex et la place du Pin. Hier, douze structures de l'artiste Charles Stratos y ont été exposées. Elles resteront jusqu'au 28 août 2017.

Des géants d'inox se sont installés sur le boulevard de la République d'Agen. Ces œuvres monumentales sont le travail de l'artiste Charles Stratos, peintre et sculpteur reconnu. À l'occasion de l'inauguration du boulevard, douze de ses sculptures sont exposées. «Lorsque qu'avec M. le maire nous avons parlé d'un vernissage pour inaugurer le boulevard, j'ai tout de suite pensé à Charles Stratos», explique Didier Peslier, gérant de la galerie d'art Graal.

«Des messages de paix»

Pourtant, les Agenais auraient pu ne pas faire la connaissance de ses personnages. D'autres lieux d'exposition étaient sélectionnés, mais «il y avait tout, la rue… C'était le bon moment», explique l'artiste qui a finalement choisi la ville d'Agen. Avec leurs formes rondes et leur allure enfantine, ces sculptures dégagent une certaine douceur et un sentiment de quiétude.

Elles semblent représenter des moments de partage. L'artiste s'est d'ailleurs inspiré «de la tendresse, de l'amour et de la famille» pour les façonner. «Ces sculptures sont des messages de paix, confie Didier Peslier. C'est une démarche pour apaiser les esprits».

Pour mettre sur pied ces œuvres, il a fallu plusieurs années de travail à l'artiste. «En un an, je fais environ trois ou quatre sculptures». Un vrai travail de titan quand on sait que la plus haute des œuvres monumentales exposées mesure 3 m et que la plus lourde pèse environ 400 kg…

Un vernissage des œuvres de Charles Stratos est par ailleurs organisé le samedi 8 avril à la galerie Graal, avec laquelle l'artiste travaille depuis plus de quinze ans. L'exposition se poursuivra jusqu'au 28 août, date à laquelle les œuvres monumentales quitteront la ville pour rejoindre la capitale. «On a tendance à s'approprier les choses que l'on voit… Il y aura un regret lorsque les sculptures partiront», supposent Charles Stratos et Didier Peslier…

Les douze sculptures de Charles Stratos sont réparties sur l'ensemble du boulevard de la République.

À voir aussi

Stages de sculpture et de décoration sur porcelaine

Lacaze

L'association Les Amis du château de Lacaze organise des stages d'été en août. Un de décoration sur porcelaine et pierre de lave, un de sculpture sur pierre et un dernier de sculpture sur ...

Atelier calligraphie pour la fête des Mères

Anglès

Prenez la plume et venez découvrir la calligraphie au salon de thé Les Saveurs de l'Autan le mercredi 10 mai de 15 h 30 à 18 h 30. La calligraphie est l'art de bien former les caractères ...

En attendant l’Estivada avec La Magnéto

Fédérer les Ruthénois et les partenaires autour du prochain festival des Cultures Occitanes, c'est le but de cette série d'animations intitulée «En attendant l'Estivada» proposé par la ...