Envie de découvrir la région ?







Pleins feux sur la saison culturelle
Culture - Histoire

Culture - Histoire

Du 17 juin au 17 juin


81065
Castres

Pleins feux sur la saison culturelle

Les règles du jeu pour réserver ses places sont toujours les mêmes. Cela se passera le samedi 17 juin de 8h à 18h. Attention, en raison des travaux de refection du hall du théâtre municipal, les abonnements au guichet se feront aux services techniques situés non loin de là, avenue Cassin juste en face la CCI. Le matin, les réservations sont strictement ouvertes aux habitants de Castres. Ouverture des réservations en ligne dimanche 18 juin. La carte d'abonné est gratuite. Il faut juste acheter au moins 5 spectacles pour accéder au tarif réduit.


Opérette, musique classique et jazz feront bon ménage

Côté musical, l'Orchestre national du Capitole de Toulouse, est de retour cette saison et lancera cette nouvelle saison le 7 octobre .

Pour le prélude au réveillon (31 décembre), c'est l'ensemble Orchestral du Tarn qui officiera.

A venir, une soirée musicale d'exception avec le prestigieux Golden Gate Quartet, véritable institution et ambassadeur de la musique noire américaine à travers le monde (30 mars).

Après la Traviata et Don Giovanni, c'est un autre chef-d'œuvre de l'art lyrique, Le Barbier de Séville de Rossini que la prestigieuse compagnie Opéra 2001 propose de découvrir cette saison (21 novembre). Cosi Fan Tutte de la Compagnie L'Envolée Lyrique sera présenté dans le cadre du Carnaval vénitien. (17 mars). Véronique d'André Messager, est la création 2018 des Compagnons du Théâtre (27, 28 et 29 avril). Sans oublier bien entendu les cinq concerts des Dimanches musicaux de Forum.


Du théâtre : «Edmond» et tous les autres

Dans la programmation théâtrale on note : Laurent Gamelon et Daniel Russo dans Mariage et châtiment (4 février), une comédie brillamment mise en scène par Jean-Luc Moreau. Une très belle adaptation de Madame Bovary de Gustave Flaubert servie par des comédiens de haut vol. (15 novembre). Les Fiancés de Loches de Georges Feydeau, Molière de la comédie 2016 (29 octobre). Quand souffle le vent du nord, adaptée du roman de Daniel Glattauer (12 janvier). Edmond la nouvelle pièce d'Alexis Michalik. (5 Molières 2017) La pièce retrace la création de Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand. Un véritable bijou. (4 mai). Le Repas des fauves interprété par la compagnie Toulousaine Cœur et jardin, dans une mise en scène de Francis Azéma (20 octobre). Silence, on tourne!, la nouvelle comédie de Patrick Haudecoeur, ( 8 mars) Don Juan de Comédiens et compagnie, une adaptation de l'œuvre de Molière dans l'esprit commedia dell ‘arte (7 février) Olivier Sitruk dans Rupture à domicile, une pièce élégante et pleine de rebondissements (24 février). José Lémius et Michel le Royer dans Tout un ciel de Tolède (13 octobre). Le Comte de Monte-Cristo, une pièce captivante, magnifique adaptation du roman d'Alexandre Dumas (13 avril).


«Les artistes adorent notre public»

En charge de la saison culturelle de Castres depuis 2008, la 1e adjointe de la ville Brigitte Laquais éprouve toujours beaucoup de plaisir à communiquer avec le public du théâtre : «Nous sommes très à l'écoute de ce qu'attend le public castrais. Et c'est pour moi un véritable plaisir de travailler avec les personnels du service culture pour la préparation de la programmation.» Un public très fidèle à la saison castraise (65% des places sont vendues à des abonnés) et un taux de remplissage très satisfaisant à hauteur de 85% sur l'année. De quoi justifier en tout cas la dépense municipale qui vient compenser le coût réel des spectacles : «La saison culturelle coûte 303 000 € au global dont 137 000 € sont à la charge de la Ville. Le reste est payé par les spectateurs. Il est important pour nous que la commune apporte son aide pour inciter les gens à aller au spectacle.» Du spectacle vivant très éclectique comme on dit puisque la saison 2017-2018 qui était présentée hier soir au théâtre compte autant de spectacles que l'an passé : 50 productions pour 65 représentations au total puisque certains spectacles, notamment pour le jeune public, sont présentées plusieurs fois.

Et un «Molière» en plus

On trouvera dans la programmation ce subtil mélange nécessaire entre valeurs sûres de la scène parisienne ou régionale, prises de risque et têtes d'affiche. Cette année en forme de clin d'œil inattendu, c'est la pièce Edmond qui clôturera la saison le 4 mai 2018, en évoquant la vie d'Edmond Rostand et qui a raflé 5 «Molières» à Paris hier soir. Cerise sur le gâteau, c'est toujours avec grand plaisir que les artistes viennent se produire à Castres : «Ils adorent notre théâtre et notre public. Et ça, c'est aussi une belle récompense pour nous.» conclut Brigitte Laquais.


De Groodt, Commandeur et du rire à volonté

L'humour n'est pas en reste sur la programmation avec l'irrésistible Stéphane de Groodt aux côtés de Bérénice Bejo dans «Tout ce que vous voulez» (13 mars). Mais aussi Lynda et Alphonse, la poésie des textes de Lynda Lemay servie par deux formidables comédiens, Muriel Darras et Pierre Matras, deux figures incontournables du Grenier de Toulouse (9 novembre). Et encore le nouveau spectacle du célèbre duo belge de La Framboise frivole , qui fête son improbable Centenaire. (24 mars). Et enfin le très en vogue Jérôme Commandeur, dont les sketchs sur Facebook et les téléphones Apple et ses personnages fétiches, Gisèle la secrétaire ou Penelope l'altermondialiste sont devenus cultes. Maître de cérémonie des Césars 2017, on peut l'entendre tous les matins sur Europe 1 dans le Commandeur News. (8 décembre)


Danse et cirque au menu

Côté danse, la compagnie américaine Ailey II sont de retour à Castres cette saison, à l'occasion d'une nouvelle tournée européenne. (30 janvier). Et aussi Nomada, superbe ballet flamenco de la compagnie de Manuel Liñán (4 mars)considéré comme l'un des maîtres du flamenco actuel.

Côté cirque , The Elephant in the Room du Cirque Le Roux, interprété par des artistes très haut niveau, formés au sein de la prestigieuse compagnie les 7 Doigts de la main ((4 novembre). Et Zwaï, de la compagnie suisse E1NZ, des aventures rocambolesques et des prouesses renversantes (21 février).


Rien que pour les enfants

Une bonne douzaine de spectacles contenus dans la programmation 2017-2018 sont balisés «jeune public» ou bien plus spécifiquement «à découvrir en famille». On y retrouve marionnettes, théâtre, danse, fantaisie lyrique, conte ...etc. A découvrir dans le programme complet soit en séances scolaires, soit en séances «tout public.»

À voir aussi

Archipels chante Noël à la cathédrale Saint-Alain

Lavaur

Invité par l'association Pastel en Scène dans le cadre des «Noëls du Pastel», Archipels, l'atelier vocal des éléments, donnera un concert, dimanche 4 décembre, à 16 h, dans la cathédrale ...



Cinéma et sciences : 3e édition

Aurignac

Depuis deux ans, au mois de juin, l'association Ciné Donjon, en co-organisation avec Ciné Fol 31, propose un festival du cinéma scientifique qui propose au public des projections et des ...

Amphoralis : des visites guidées originales

Durant deux jours, Amphoralis propose des visites guidées originales. Imaginez. Nous sommes aux premiers jours de l'an 0. Narbo Martius, capitale de la province romaine de la Narbonnaise, est un ...