Envie de découvrir la région ?







Une fête de l’ail aux saveurs de l’AOC
Terroir

Terroir




31098
Cadours

Une fête de l’ail aux saveurs de l’AOC

Cette 40 édition de la fête de l'ail avait un goût particulier ce week-end puisque c'était la première édition et la première récolte d'ail violet avec l'Appellation d'Origine Contrôlée obtenue en décembre dernier. Samedi 27 août, Didier Laffont, le maire de Cadours, a ouvert officiellement le concours de l'ail violet en présentant les 20 œuvres exposées et créées en ail violet aux élus présents : Georges Méric, président du conseil départemental et ses conseillers départementaux, Monique Iborra, députée de la circonscription, Françoise Laborde, sénatrice, Yvon Parayre, président de la chambre d'agriculture et les maires des communes voisines. Après les discours officiels où chacun a pu mettre l'accent sur l'importance de ce label AOC pour le terroir, les producteurs et les consommateurs et une probable extension prochaine à un AOP, une protection européenne, ce fut le moment de la remise des prix.

Le 1er prix de la catégorie artistique a été remis à Gilles Cayrel, producteur à Laréole pour sa réalisation de la mairie de Cadours en ail violet : un travail qui a nécessité plus de 400 heures de travail.

D'autres créations ont reçu un prix : Simone Martin, productrice gersoise à Saint Clar a reçu le 2e prix artistique pour sa reproduction en ail de la halle d'Auvillar (82) et le 4e prix pour une tortue. Annie Sahuguède, productrice à Lahas (32), a reçu de nombreux premiers prix (tresse, gerbe, sac et artistique). Tout le week-end, des dégustations, des ventes, des animations ont animé les rues de Cadours. Pour Lilian Bernard, président honoraire du syndicat de l'ail violet «Cette fête de l'ail violet a été un succès car les visiteurs se sont beaucoup intéressés à cette AOC et à ce qu'elle apporte à notre ail et ont posé plus de questions que les autres années sur l'impact en termes de qualité et notamment les traitements imposés puisque l'ail violet, de par son AOC, est le seul ail non traité anti-germinatif donc garanti sans traitement chimique et il se conserve facilement jusqu'en avril.

De plus, tous les commerçants se sont largement impliqués avec des décorations dans leur commerce et dans la salle d'exposition et nous ont accompagnés dans cette édition.»

À voir aussi

Tomme des Pyrénées : de la belle ouvrage

Vingt-et-un producteurs venus de toute la chaîne des Pyrénées ont participé au concours national qui s'est déroulé à Castillon-en-Couserans, sous l'autorité de Stéphane Vergne, président ...



Concert pour les migrants

Antichan-de-Frontignes

Un concert intitulé «En solidarité avec les migrants» sera donné le mercredi 26 juillet à 21 heures en l'église d'Antichan de Frontignes. Le répertoire de cette soirée caritative sera ...



La pastourelle, l’autre nouveauté de cette édition

Castres

Autre arrivant sur ce marché des producteurs de pays, la coopérative la Pastourelle, qui rassemble environ 180 producteurs de lait de brebis et qui le transforment en pastourelle. La ...