Envie de découvrir la région ?







Sur la route de St-Jacques de Compostelle
Saint Jacques de Compostelle

Saint Jacques de Compostelle




82290
Tarn-et-Garonne

Sur la route de St-Jacques de Compostelle

C'est un chemin spirituel pour les uns, une exaltante randonnée pour les autres : dans le département, deux chemins mènent à Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le premier, c'est celui de la route d'Arles, qui passe par Toulouse, soit une centaine de kilomètres entre Revel, dans le Lauragais, et L'Isle-Jourdain, à la frontière du Gers et de la Haute-Garonne. Le pèlerinage se déroule entre la fin du mois de mars et la fin octobre : à cette période, ce sont près de quatre mille pèlerins qui traversent chaque année le département. Ils trouveront asile dans deux gîtes : à Revel et à Baziège. Les pèlerins de passage à Toulouse sont accueillis chaque jour entre 15 heures et 18 heures à la basilique Saint-Sernin, où leur «créancial» ou «crédencial», le carnet du pèlerin, recevra le tampon de la basilique en latin : «sancti saturnini tolosae». Autrefois, les pèlerins faisaient étape à Toulouse, à l'Hôtel-Dieu qui les accueillait et les soignait avant qu'ils ne poursuivent leur route. Aujourd'hui encore, une grande coquille Saint-Jacques, posée dans les jardins de l'Hôtel-Dieu, vient rappeler ce passé. L'autre chemin qui mène à Compostelle passe par le sud du département. C'est la voie du Piémont, qui longe les Pyrénées jusqu'au Somport via Saint-Bertrand-de-Comminges.

À voir aussi

Le dolmen de Brillaud

Ariège

Le dolmen a l'apparence d'une table était à l'origine une chambre funéraire recouverte de terre (tumulus) avec couloir d'entrée. Les dolmens étaient des sépultures collectives. Par rapport ...

L’Instant

Montrabe

En février 2012, L’instant… a ouvert ses portes, orchestré par Laurent et Jérémy dans un décor à la fois cosy et contemporain.La carte, quant à elle, puise  son inspiration dans les ...

Les Cassès : le mémorial cathare surplombe la somptueuse plaine lauragaise

Aude

Il y a 800 ans, la place forte fidèle au comte de Toulouse est vaincue par les armées de Simon de Montfort. Une partie des habitants se convertit à la foi catholique, l'autre est brûlée vive ...